The Hate U Give – Angie Thomas

Hey tout le monde !

J’ai lu ce roman fin Janvier, mais je voulais vraiment attendre l’approche de la sortie du roman pour vous en parler (le 5 Avril), mais sachez que j’ai un souvenir intact de ma lecture (merci aux petites notes que j’avais prise)

Résumé :

29680972_1801110019949517_71180157_o.jpg

Starr a seize ans, elle est noire et vit dans un quartier diffi- cile, rythmé par les guerres entre gangs, la drogue et les descentes de police. Tous les jours, elle rejoint son lycée blanc situé dans une banlieue chic ; tous les jours, elle fait le grand écart entre ses deux vies, ses deux mondes.

Mais tout vole en éclats le soir où son ami d’enfance Khalil est tué. Sous ses yeux, de trois balles dans le dos. Par un policier trop nerveux. Starr est la seule témoin. Et tandis que son quartier s’embrase, tandis que la police cherche à enterrer l’affaire, tandis que les gangs font pression sur elle pour qu’elle se taise, Starr va apprendre à surmonter son deuil et sa colère ; et à redresser la tête.

Mon avis :

Je ne sais même pas trop par où commencer. Je vous parlerais tout d’abord de mon avis global et ensuite j’aborderais la rencontre que j’ai eu avec les éditrices.

Dans cette histoire, nous allons suivre Starr, une jeune fille de 16 ans qui vit dans un quartier où la « guerre des gangs » fait partie du quotidien. Cependant, elle va au lycée dans le quartier « des blancs », dans une banlieue plus « riches ». Elle ne mélange jamais ces deux mondes.

Jusqu’au jour où la vie de Starr bascule : son meilleur ami, Khalil, se fait tuer par un policier « blanc ». Malheureusement, elle est la seul témoin.
Ainsi, la population va se diviser. Certains disant qu’il faut une justice pour Khalil, qu’il faut que le policier paie pour se qu’il a fait. D’autres disent que Khalil le « méritait » (il était dealer et membre d’un gang après tout….).

Ce roman est bourré de points positifs, mais l’une de ses force et sans hésiter son personnage principal : Starr. C’est un personnage en « relief », contrastée, elle n’est pas lisse. Elle est a vécu une chose horrible. Malgré cet événement, elle trouve la force de se relever et surtout de parler et de dénoncer. Elle se bat pour Khalil. J’ai senti en elle une certaine faiblesse. En effet, elle doute et hésite ; elle se pose les bonnes questions. Starr est le pilier entre « le ghetto » et la « banlieue riche ». A travers sa voix, l’auteure parle aux jeunes de sujets importants. Je me suis également mise à la place de cette jeune fille, comment aurais-je réagis de la même façon? Est-ce que j’aurais eu assez de courage ?

Je parle de Starr, mais aussi des autres personnages quand je dis que les personnages sont « réels« . Angie Thomas nous décrit des sentiments humains et sans superflus. J’ai trouvé aucun personnage caricaturé. Ils sont tous uniques et ont chacun leur défaut et leur qualité.

Ce roman fut le premier que je lisais sur des sujets si forts. L’auteure s’attaque donc au racisme, aux violences policières et au deuil principalement. La famille a vraiment un rôle important dans la vie de Starr. Leurs relations sont tellement fortes, c’est fort, puissant. Elle met également la jeunesse en avant en disant que c’est aux jeunes d’agir également. Le monde sera entre leurs mains.
Ces sujets sont abordés avec tant de justesse. C’est beau à lire, mais également très dur. Il montre vraiment la réalité et grâce à cette lecture, on (j’ai) réalisé que tout ceci pouvait (et même était arrivé) dans la vraie vie, et non pas dans une fiction.
Ce livre est destiné aux adolescents, mais doit également être mis dans les mains des plus âgés.

Et enfin, parlons de l’écriture d’Angie Thomas. J’ai lu la traduction de cette ouvrage (et pour en avoir parler avec les éditrices), je pense qu’elle est très très fidèle. Les mots de l’auteure m’ont terriblement touchée (au point de refermer le livre en pleurs). Elle les utilise merveilleusement bien pour raconter ce qu’elle veut. Sa plume est rythmée. VOUS DEVEZ LIRE CE ROMAN !

Pour conclure, ce roman devrait être lu par l’ensemble de la population. Il est si beau, si juste. Il nous permet de réaliser un bon nombre de choses, mais également de nous remettre en question. Je vous le recommande vraiment.

Je lui ai mis un 20/20. Un énorme coup de coeur.

Je voulais vous parler rapidement de la rencontre que j’ai eu avec les 2 éditrices de Nathan le 3 Février (d’ailleurs je les remercie encore une fois pour m’avoir confié à cet évènement). En plus, il y avait d’excellentes viennoiseries (MIIIIIIAM)

DSC06440

Je me souviens de ce moment comme si c’était hier. Je me souviens de la passion avec laquelle elles ont parlé du bouquin.
Elles nous ont avoué que les éditions Nathan avaient acheté les droits de THUG il y a plus de 2 ans.. et oui, oui… Nathan avait dans ses tiroirs cette pépite avant même sa parution aux États-Unis.
Pour elles, The Hate U Give devait être publié en France notamment pour les messages qui divulguait, ce fut un énorme coup de coeur pour elles.

Elles nous ont parlé aussi de la traduction. En effet, elles voulaient garder les termes « familiers » du roman, tout en arrivant à les traduire en français. Le livre VO a un certain rythme, et pour ma part, je pense que le travail de traduction a été fait merveilleusement bien.

Nous avons pu également échanger sur les personnages et l’histoire. Nous étions toutes (car oui, il y avait que des blogueuses), sur le fait que Starr était un personnage fort, une sorte de modèle.
On a aussi parler de nos moments préférés dans le bouquin (je ne vous en dis pas plus là dessus, ça spoil sinon).

Je tiens également à vous mettre quelques « quotes » de ce roman :

« Il y aura toujours quelqu’un pour se battre. Et peut-être qu’à présent c’est mon tour.« 

« Les au revoir font encore plus mal quand l’autre est déjà parti.« 

« Même quand on a tout fait comme il faut, il arrive parfois que les choses tournent mal. Mais il faut persister, c’est là la clé.« 

AHHHH ET J’ALLAIS OUBLIER D’EN PARLER ! Un film est en préparation avec dans le rôle de Starr, Amandla Stenberg (elle joue Rue dans Hunger Games notamment). J’ai terriblement hâte de décourvrir ce film, qui j’espère me retransmettra autant d’émotions que le roman.

Et enfin, on a pu prendre quelques photos. Je vous les met ici !

Je finis cet énorme article en remerciant profondément les éditions Nathan pour l’envoi du roman mais également pour l’invitation à cet événement. Merci aux éditrices et à Léna.

En attendant de prochains articles, je vous souhaite d’excellentes lectures.
Andréa ❀

Publicité

9 réflexions sur « The Hate U Give – Angie Thomas »

  1. Ce livre est tout simplement parfait, je suis bien d’accord avec toi pour le mettre dans les mains d’ados ou de personnes plus âgées. Je serais même d’avis de le faire lire a partir du collège, histoire d’en faire réagir plus d’un 🙂 !! En tout cas j’adore ton style d’écriture et tes story instagram sont toujours très vivantes, on voit que tu aime ce que tu fais ❤

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s