La course au bonheur – Maggie Lehrman

Hey tout le monde !

Il y a pu de temps, j’ai lu La course au bonheur de Maggie Lehrman. Merci aux éditions Casterman pour l’envoi !

Résumé :

32260887_1852477651479420_2835446376987361280_n.jpgJusqu’où iriez-vous pour être heureux ?
Kay : En changeant les traits de mon visage, je croyais que je serais plus entourée, mieux aimée mais il n’en a rien été.
Win : C’est surtout la nuit. Ou plus précisément quand le soir tombe, quand j’embrasse Ari que pourtant j’aime tant. Quelque chose me fait si mal que je suffoque.
Ari : J’ai voulu t’oublier, Win, j’ai voulu oublier l’amour même. Et j’ai payé. En oubliant aussi ce que j’aimais le plus au monde : danser.
Diana : Mes amis changent, je les trouve différents, distants. Ou ils se tiennent trop près, comme Kay, si gentille, si étouffante, si écœurante. Et si Ari elle aussi me cachait des choses ?

Mon avis :

J’ai bien aimé ce roman young adult avec un brin de magie.
En effet, dans notre histoire, les personnages ont la possibilité de faire appel à l’hékamie, pour que leur rêve puisse se réaliser. C’est une pratique très chère et interdite, bien sur. Cependant, certains n’hésitent pas à l’utiliser, mais il y a un prix à tout… en effet, il y a des effets secondaires..

Ari a perdu son petit ami Win, et est allé voir une hékamiste pour l’oublier. Malheureusement pour elle, elle a effacé son petit ami, mais elle n’arrive plus à danser, alors qu’elle est censé rentrer en école de danse dans quelques mois seulement.
Diana et Kay, deux amies d’Ari décident d’avoir recours à une hékamiste.. mais comme si cela ne suffisait pas, Markos, le meilleur ami de Win va également succomber à cette magie.

J’ai beaucoup aimé découvrir l’hékamie. Cette magie mystérieuse qui a des effets secondaires et la conséquence sur les adolescents que nous suivons. Je me demandais bien d’ailleurs comment toutes cette histoire allait finir.

Je vous avoue que j’ai eu assez de mal à me mettre dans le rythme du roman. J’ai eu du mal à comprendre ce que le point de vue de Win, le petit ami décédé d’Ari venait faire là.. mais une fois bien dedans, j’ai vraiment apprécié ma lecture et j’étais très curieuse de savoir ce qu’attendait nos adolescents.

L’auteure a abordé des sujets commun dans le young adult comme le deuil, l’amitié ou l’amour, avec une petite pointe de magie, qui en fait l’originalité.

Pour conclure, j’ai apprécié ce roman, bien que je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages.

Je lui ai mis un 14/20.

En attendant de prochains articles, je vous souhaite d’excellentes lectures.
Andréa ❀

Publicité

4 réflexions sur « La course au bonheur – Maggie Lehrman »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s