Il est grand temps de rallumer les étoiles – Virginie Grimaldi

Hey tout le monde !

Quand j’ai lu le résumé d’Il est grand temps de rallumer les étoiles de Virginie Grimaldi, je me suis dit que j’allais adorer ce roman… je m’attendais pas à autant l’aimer. Merci énormément aux éditions Fayard pour leur confiance.

Résumé :

32169404_1853243131402872_7088564357763694592_n.jpg

Anna, 37 ans, croule sous le travail et les relances des huissiers. Ses filles, elle ne fait que les croiser au petit déjeuner. Sa vie défile, et elle l’observe depuis la bulle dans laquelle elle s’est enfermée. À 17 ans, Chloé a des rêves plein la tête mais a choisi d’y renoncer pour aider sa mère. Elle cherche de l’affection auprès des garçons, mais cela ne dure jamais. Comme le carrosse de Cendrillon, ils se transforment après l’amour. Lily, du haut de ses 12 ans, n’aime pas trop les gens. Elle préfère son rat, à qui elle a donné le nom de son père, parce qu’il a quitté le navire. Le jour où elle apprend que ses filles vont mal, Anna prend une décision folle : elle les embarque pour un périple en camping-car, direction la Scandinavie. Si on ne peut revenir en arrière, on peut choisir un autre chemin.

Mon avis :

Je n’avais jamais lu la plume de cette auteure, et j’ai qu’une envie : découvrir tous ses écrits.

Nous allons suivre 3 femmes, 3 générations.
Anna, 37 ans, est la mère de Chloé, 17 ans et de Lily, 12 ans. Elles vivent ensemble mais se croisent seulement dans leur appartement. Afin, de les réunir et d’essayer que tout le monde aille bien, Anna décide d’embarquer ses filles dans un road-trip en camping car, pour aller jusqu’en Scandinavie.

Pour moi, le point fort de cette histoire ce sont les personnages.
Anna veut seulement pour ses filles, mais entre les dettes et le huissier qui vient frapper à la porte de leur appartement trop souvent, ce n’est pas évident. J’ai trouvé cette femme très sensible et forte. Elle cache un secret à ses filles et fait souvent des crises d’angoisse qui l’empêche d’avancer. C’est une maman qui est dépassée par ses enfants, qui essaye de faire le mieux pour elle.
Chloé est une adolescente perdue, a fleur de peau. elle se cherche et essaye d’être aimé auprès de tout le monde, à n’importe quel prix. C’est certainement le personnage auquel je me suis le plus attaché. Elle m’a touchée par son caractère d’hypersensible, j’ai eu envie de l’aider, d’essayer de lui parler et je voulais l’aimer telle qu’elle était.
Et puis, dans ce trio, il y a Lily. Cette petite fille de 12 ans, m’a fait rire, sourire et émue. Et elle est touchante. Elle a ce côté innocent d’une enfant et en même temps, elle est loin d’être bête, bien qu’elle s’emmêle les pinceaux dans la langue française ahah ! Elle n’a pas sa langue dans sa poche et nous apporte ainsi des moments très comiques et une dose de fraîcheur. Nous suivons son point de vue à travers les pages de son journal intime (qu’elle a surnommé Marcel), j’ai trouvé ça original et l’idée, géniale.

Au cours de leur voyage, elles vont rencontrer d’autres personnages, tous géniaux et très attachants.
Virginie Grimaldi fait de ses personnages, des êtres-vivants
.
Ces 3 personnages forment une belle famille, avec des hauts, des bas, des engueulades, des moments de rire. C’est une histoire remplie d’humanité et de réalisme.
Il y a une alternance des points de vue, et l’on s’ennuie jamais, pas une seule seconde. Nous pouvons ainsi connaître les ressentiments de nos 3 héroïnes.

Avec ce livre, on peut passer du rire aux larmes en quelques pages. L’auteure n’est jamais dans le pathétique mais toujours dans la justesse. Il n’y a rien en autre. J’ai envie de dire que ce roman est parfait.

Je vous recommande tellement ce livre rempli d’amour et de bons sentiments. Il est drôle et en même temps touchant. J’ai voyagé jusqu’en Scandinavie avec Anna, Chloé et Lily. Ce roman est beau, alors lisez-le ! Un coup de coeur !!

Et puis, je voulais souligner la beauté de la couverture ! J’en suis absolument fan!

J’ai noté un bon nombre de petites citations, mais notamment une que je trouve sublime : « Tout au long de notre vie, on juge ce qui nous arrive on se réjouit, on se lamente. Pourtant, on ne saura qu’au dernier moment s’il y avait lieu de se réjouir ou de se lamenter. »

Je lui ai mis un 20/20.

En attendant de prochains articles, je vous souhaite d’excellentes lectures.
Andréa ❀

 

Publicité

16 réflexions sur « Il est grand temps de rallumer les étoiles – Virginie Grimaldi »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s