Orphelins 88 – Sarah Cohen-Scali

Hey tout le monde !

Il y a quelques semaines, j’ai lu Max de Sarah Cohen-Scali que j’ai vraiment adoré, j’ai donc décidé d’enchaîner avec Orphelins 88 ! Merci à la Collection R pour l’envoi !

Résumé :

43951674_2171929229741446_3885839934132584448_nMunich, juillet 1945.

Un garçon erre parmi les décombres…

Qui est-il ? Quel âge a-t-il ? D’où vient-il ? Il n’en sait rien. Il a oublié jusqu’à son nom. Les Alliés le baptisent « Josh » et l’envoient dans un orphelinat où Ida, directrice dévouée, et Wally, jeune soldat noir américain en butte au racisme de ses supérieurs, vont l’aider à lever le voile de son amnésie.

Dans une Europe libérée mais toujours à feu et à sang, Josh et les nombreux autres orphelins de la guerre devront panser leurs blessures tout en empruntant le douloureux chemin des migrants.

Si ces adolescents sont des survivants, ils sont avant tout vivants, animés d’un espoir farouche et d’une intense rage de vivre.

Un roman saisissant qui éclaire un pan méconnu de l’après- Seconde Guerre mondiale et les drames liés au programme eugéniste des nazis, le Lebensborn.

Mon avis :

Dans cette histoire, nous allons suivre un jeune garçon prénommé Josh. Il est né dans le cadre du programme Lebensborn, et a tout oublié. Son identité, ses parents, son nom.
Il va se faire aider pour essayer de retrouver qu’il y est, d’où il vient, et pourquoi pas retrouver des gens de sa famille.

Parlons de Josh. Un personnage que j’ai terriblement aimé, il est très touchant. Il est timide. Il est complètement perdu et se pose un tas de questions. Est-il allemand, polonais ? Ses parents étaient juifs ? J’avais terriblement envie de l’aider et de le serrer dans mes bras.
Il va créer des relations avec des adultes, mais aussi avec des enfants de son âge dans le même cas que lui. J’ai adoré !

Ce roman nous montre la réalité de l’après-guerre et les choses qui ont été difficile à vivre et les obstacles que la population a du franchir. Certains passages sont affreux et sont difficiles à lire.
On parle également de racisme, un aspect qui m’a touché !

La fin m’a frustrée.. Je m’attendais à plus, et je m’étais imaginé autre chose. Je trouve qu’il manque quelques pages ou alors un épilogue.

Je vous recommande quand même ce roman qui m’a touché et j’ai adoré suivre les aventures de Josh. Au passage, je vous conseille une nouvelle fois Max, que j’ai trouvé beaucoup plus puissant et intense.

Je lui ai mis un 16/20.

En attendant de prochains articles, je vous souhaite d’excellentes lectures.
Andréa ❀

Publicité

4 réflexions sur « Orphelins 88 – Sarah Cohen-Scali »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s