Autoboyographie – Christina Lauren

Hey tout le monde !

Ma copine Doriane m’avait offert ce roman pour mon anniversaire, et ne voulant pas le faire trop traîner dans ma PAL, je l’ai enfin sorti !

Résumé :

44738010_2133809660201974_6132825334292152320_n.jpgLorsque la famille de Tanner Scott quitte la Californie pour le plus traditionnel État de l’Utah, le jeune homme se rend à l’évidence : il va falloir rentrer dans le placard à nouveau. Après tout, il ne lui reste plus qu’un semestre à tirer avant la liberté (comprendre : fuir ce patelin dès que possible). C’est alors que sa meilleure amie Autumn lui lance un défi : le prestigieux Séminaire de Provo High. Un programme où les étudiants ont quatre mois pour rédiger un roman. Challenge accepté ! Et Tanner ne regrette pas son choix. Il ne lui a fallu que quelques secondes pour repérer Sebastian Brother, le petit prodige – et accessoirement mormon – qui a remporté le Séminaire haut la main l’année passée… Et quelques semaines pour tomber éperdument amoureux de lui…

Mon avis :

J’avais déjà lu un roman de Christina Lauren, Roomies, pour lequel j’avais eu un petit coup de coeur ! Mais ici les auteures s’attaquent à du young adult et à des sujets très intéressants.

C’est d’ailleurs un gros bon point pour moi.
En effet, nous allons suivre Tanner et Sebastian qui vont tomber amoureux l’un de l’autre. L’homosexualité est donc au coeur de ce roman. Elle est d’ailleurs traités tout en finesse, avec beauté, et j’ai trouvé que c’était beau à lire. Bien entendu, les deux garçons vont avoir du mal à être accepté par leur famille.
La famille de Sebastian est très fermée. Cela m’a profondément énervée et j’ai éprouvé de la peine envers ce jeune garçon. J’ai même eu de la compassion

On parle également de religion, et plus particulièrement des mormons. Je vous avoue que je connaissais que très peu sur les mormons. J’ai donc appris plusieurs choses. J’ai trouvé intéressant.

Cela ne relève que de mon avis, mais je ne suis pas très fan quand la religion prend une trop grande place dans un roman, et ici, je trouve que l’on en parle beaucoup.

Par contre, je ne sais pas pourquoi, je n’ai pas réussi à m’attacher à ce couple. Je n’ai donc pas été émue par certains passages et je n’ai pas été non plus transporté dans leur histoire d’amour. Je m’attendais à plus ressentir les sentiments de Tanner et Sebastian.

J’ai par contre adoré Autumn, qui apporte un brin de légèreté. 

La plume des auteures m’a par contre vraiment plût. Elle est très poétique et c’est un aspect que je retiens chez elles. L’alternance des points de vue m’a également permis de découvrir les deux personnages.

Je lui ai mis un 14/20.

En attendant de prochains articles, je vous souhaite d’excellentes lectures.
Andréa ❀

3 réflexions sur « Autoboyographie – Christina Lauren »

  1. J’adore ces deux auteures, j’ai lu une bonne partie de leurs livres mais perso jamais je ne lirais ce livre. L’histoire avait l’air intéressante jusqu’à ce que ça touche les mormons. Mes mots vont peut-être être forts mais je déteste ces personnes plus que tout au monde, je n’aime absolument pas leur mode de vie et je ne respecte pas du tout comment ils vivent (j’ai tellement vu de reportages sur eux que je ne peux pas, j’ai beau essayer je n’y arrive pas!!). Au début il me plaisait et même si les avis ont l’air dans la majorité des cas positifs ce n’est pas un livre que je lirais ..

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s