Elle voulait juste marcher tout droit – Sarah Barukh

Hey tout le monde !

Hier soir, j’ai fini Elle voulait juste marcher tout droit de Sarah Barukh, et j’avais besoin d’écrire mon avis à chaud et vous le partager. Merci énormément à Le Livre de Poche pour l’envoi de ce roman.

Résumé :30707533_1822836147776904_1204346947633152000_n.jpg

1946. La guerre est finie depuis quelques mois lorsqu’Alice, huit ans, rencontre pour la première fois sa mère. Après des années à vivre cachée dans une ferme auprès de sa nourrice, la petite fille doit tout quitter pour suivre cette femme dont elle ne sait rien et qui lui fait peur, avec son drôle de tatouage sur le bras.
C’est le début d’un long voyage : de Paris à New York, Alice va découvrir le secret de son passé, et quitter à jamais l’enfance.

Mon avis :

Vous le savez peut être, j’aime découvrir des romans qui traitent de la seconde guerre mondiale. Celui-ci parle de la l’après-guerre et notamment des enfants.

Nous allons suivre l’histoire d’Alice, une jeune fille de 8 ans, qui vit avec Jeanne dans un petit village . Alice a été confié à cette femme par sa mère. Nous ne savons pas pourquoi sa mère la laisser ici, Alice non plus. Cette petite fille se pose beaucoup de questions.
Puis un jour en 1946, sa Maman va venir la chercher et l’emmener à Paris.
De la capitale française à New-York, Alice va découvrir son histoire, le pourquoi du comment de son existence.

Je me suis particulièrement attachée au personnage d’Alice. Cette petite fille qui va être obliger de grandir plus rapidement. Elle va devoir travailler pour avoir de l’argent et notamment pour s’acheter une flûte traversière.
J’ai été touchée par la première partie du roman où personne ne veut répondre aux questions qu’elle se pose et la seule réponse qu’elle obtient c’est « parce que c’est la guerre« .
L’auteure a su créer un personnage en cohérence avec son âge. Ses réactions sont réels. De plus, j’ai aimé voir l’évolution de cet enfant, comme elle a su se grandir.

Alice va croiser la route d’un certain Vadim (je vous en dis pas plus sur ce personnage), mais leur relation est très belle. Ce sont deux personnages marqué par la guerre et ont maintenant besoin de liberté et doivent se reconstruire.

J’ai trouvé l’histoire très bien construite et sans incohérence. L’auteure a très bien su doser les rebondissements et créer un rythme haletant. Elle tient le lecteur en suspens jusqu’à la fin du roman où tout nous est révélé. Je ne me suis pas ennuyer une seule seconde. On peut même dire que j’ai dévoré le roman puisque j’ai lu les 300 pages d’un coup ! Je n’ai pas pu le lâcher !

En bref, Elle voulait juste marcher droit est un roman touchant, avec une histoire qui a su me passionner. Les révélations ont su me surprendre. Je recommande ce roman très fortement.

Je lui ai mis un 17/20.

En attendant de prochains articles, je vous souhaite d’excellentes lectures.
Andréa ❀

Publicité

4 réflexions sur « Elle voulait juste marcher tout droit – Sarah Barukh »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s