Les bracelets rouges – Albert Espinosa

Hey tout le monde !

Aujourd’hui, je vous parle des « Bracelets rouges« . Vous connaissez déjà ce nom puisque TF1 l’a adapté en série très récemment et lorsque Le livre de poche m’a proposé de recevoir le livre qui a inspiré cette série, j’ai évidemment accepté! Merci énormément à eux pour l’envoi !!

Résumé :

28341020_1763370603723459_640233299_o.jpg

Le monde Soleil est un univers fantastique qu’Albert Espinosa a voulu partager. De 14 à 24 ans, il a vécu à l’hôpital, entouré de garçons et de filles de son âge, tous atteints d’un cancer. Ensemble, ces êtres Soleil, comme il les appelle, ont essayé de mener une vie normale et d’instituer une solidarité originale pour lutter contre la maladie.

Donner un sens à la vie. Croire en l’amitié et surtout croire en nos rêves pour qu’ils deviennent réalité. Être capable d’accueillir ces êtres Soleil chaleureux et rassurants qui nous permettent de nous aimer tel que nous sommes chaque jour. Telles sont les leçons tirées de ce monde Soleil généreux et tendre.

Mon avis :

Je me suis jeté sur ce roman dès réception et je l’ai lu en une soirée puisqu’il est assez court. Il fait même pas 200 pages.
Honnêtement, je m’attendais à un livre plus long mais au final j’ai plutôt bien aimé.

Ce livre est plus à axe « thérapeutique » pour l’auteur qu’un roman auto-biographique.
Dans le sens où l’auteur explique un peu de sa vie avant sa maladie, le pendant, et l’après.

La majorité du roman est donc une succession de conseils et d’astuces sur son hospitalisation puisqu’il a été à l’hôpital pendant 10 ans. Certains sont plutôt tristes, mais certaines sont drôles, et j’ai même pu rire.
L’auteur ne dramatise pas la maladie, ne joue pas dans le « pathos ». C’est un côté que j’ai énormément aimé.

Le chapitre qui m’a le plus marqué est celui intitulé : « Le mot « douleur » n’existe pas« . L’auteur utilise des mots très juste.

Je suis obligé de comparer ma lecture avec la série de TF1, et bien sachez que c‘est complètement différent. Dans le roman, on parle juste des « êtres-soleil » sans les suivre au quotidien, alors que justement je trouve que c’est un élément important de la série.
Et pour mon avis de la série, je l’ai énormément apprécié. Le petit groupe des « bracelets rouges » est très soudé et je trouve cette amitié, malgré la maladie très belle.

Pour conclure, j’utiliserais le mot « philosophique » pour résumer ce roman. Je pense qu’écrire ce livre pour l’auteur a été thérapeutique et qu’il en a senti le besoin. Je vous le recommande fortement. Il n’est pas larmoyant, mais il est juste.

Je lui ai mis un 16/20.

En attendant de prochains articles, je vous souhaite d’excellentes lectures.
Andréa ❀

Publicité

6 réflexions sur « Les bracelets rouges – Albert Espinosa »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s